Née à Toulouse où elle vit et travaille, Michèle Teysseyre partage ses activités entre l’écriture, la peinture et le cinéma.

Après des études littéraires (maîtrise langues vivantes/linguistique), puis un bref passage dans l’enseignement, elle se consacre à la création artistique.

De son intérêt pour l’Antiquité naissent «Saveurs et senteurs de la Rome Antique», une étude historique consacrée à l’art culinaire d’Apicius, suivi de « Fêtes romaines antiques », puis « La Saveur de Rome ».

Sa rencontre avec Venise lui inspire peintures, livres « Loin de Venise », courts métrages ,documentaires et conférences.

Son roman « Moi, Veronica Franco, courtisane à Venise » (Grand Prix littéraire de la Ville de Toulouse 2007) inspire la création musicale « Musiques pour une courtisane vénitienne » par l’ensemble Ritratto dell’Amore, 2011, Festival de Musique baroque de Pontoise.

Son deuxième roman, « La Tintoretta »  (soit la femme peintre Marietta Robusti) a fait l’objet d’une lecture musicale par le comédien Didier Sandre et l’ensemble baroque Les Passions.

Elle publie ensuite « Monsieur Riquet » inspiré de la vie de Pierre Paul Riquet, créateur du Canal du Midi et « Moi, Jean Pigasse, ouvrier du canal » (Prix Agora 2019 du festival du livre de Sainte Foy de Peyrolières).

Elle est co-auteur du film documentaire « La fabuleuse Histoire de Monsieur Riquet », avec Bernard Le Coq dans le rôle-titre. Une fiction inspirée du roman Monsieur Riquet est en préparation, sur un scénario coécrit avec Jean Périssé.

Son dernier ouvrage est  « Patagonie ».