347 livres vendus soit 82 de plus que l’année dernière, et 335 visiteurs, soit environ cinquante de plus que la première édition. Ce n’est plus de la chance, mais le résultat d’une année de travail pour les membres de l’association.

Malgré un contexte difficile, au lendemain du 17 novembre, jour des revendications des gilets jaunes, le public s’est quand même déplacé afin de rencontrer les trente écrivains. Cette année encore la commune de Castelsarrasin nous a accompagnés en réalisant nos supports de communication et en nous accueillant dans sa médiathèque. Les sponsors ont également été plus nombreux et l’arrivée de l’espace culturel Leclerc nous a permis de faire un bond en avant en terme budgétaire et de visibilité.  Tous ces éléments nous permettent d’envisager le cru 2019 sous les meilleurs auspices.

 

Les membres du bureau, Bernadette Chambert, notre nouvelle trésorière, Nicole Cassard, la secrétaire du bureau et enfin Roland Bringay, le vice président, sont sur les dents. Ce salon qu’ils ont préparé depuis un an doit être parfait. Qu’ils se rassurent, leur voeu sera encore exaucé cette année.

Contrairement aux apparences, ce n’est pas un moment de recueillement mais un interview sur l’oeuvre de François Henri SOULIE, notre invité d’honneur, réalisé par Jean-Pierre DELBOUYS, notre invité d’honneur de l’année dernière. A l’instar des miss France, peut-être devrions-nous conserver cette tradition. Merci pour ce moment.

A ce salon, la lecture était vraiment pour tous. Entre l’atelier « les lecteurs ont la parole », animé par Jean-Pierre Delbouys et « lire et faire lire », l’animation destinée aux tout petits réalisée par Madame Champagne, de l’association lire et faire lire, »la boucle est bouclée ». Les lecteurs de demain sont déjà là.