Karen Dauch a plusieurs cordes à son arc. Elle est autodidacte. Après plusieurs métiers comme : l’inspection filtrage à l’aéroport de Roissy, puis fonctionnaire à l’ambassade de France à l’étranger, enseignante d’anglais, etc. Elle s’occupe désormais d’élèves en difficultés scolaires dans le Tarn et Garonne retrouvant ainsi ses racines.
Ses centres d’intérêt sont : les voyages , cinquante à son actif (un récit de ses voyages devrait bientôt paraître), l’histoire dont elle est férue et surtout l’époque médiévale, la peinture sur toile son passe-temps favori et bien sûr l’écriture. Elle a obtenu le premier prix de poésie en 2014 lors du Printemps des Poètes et ainsi écrit deux recueils de poèmes.
Depuis sa plus tendre enfance, dès l’âge de huit ans, l’auteure est passionnée par l’époque médiévale et a ainsi écrit deux livres sur ce thème :   « Le parfum de l’éternité »                                                            « L’âme des Templiers, la mémoire des chevaliers ».         Elle a publié plusieurs ouvrages et continue d’écrire toujours en associant l’histoire et la romance.
              « L’océan de mes souvenirs amers»    2018