Jacques Lavergne est avocat, lecteur assidu et cofondateur de la maison d’édition Au Diable Vauvert. Les intrigues de ses romans se déroulent dans la Catalogne de ses racines, où il revient régulièrement travailler et se ressourcer.                                 Ouvrages publiés:                                                                             – « Peinture au pistolet à Céret » : Décidément, on ne s’ennuie pas au Musée d’Art Moderne de Céret : durant une exposition estivale d’un peintre reconnu, deux tableaux s’évanouissent sans laisser de traces et, alors que des oeuvres d’art de la région font l’objet d’un pillage en règle, quelques meurtres viennent ajouter à la confusion. – « Maures à Venise » : Pierre Pagés, le Conservateur du Musée d’Art Moderne de Céret, se prépare à passer un très mauvais été à se morfondre dans sa maison de Banyuls, profondément perturbé qu’il est par une déception sentimentale. Son seul rayon de soleil devrait être pour lui son neveu Mauricio que ses parents lui confient pour quelques semaines. Mais les hasards de la vie, et surtout ses devoirs amicaux, l’amènent à se rendre toutes affaires cessantes à Venise…..                                                                                          – « Barcelone aller simple » : Gilles, fils de vigneron banyulencque et étudiant du programme Erasmus, se volatilise à Barcelone sans laisser de trace. La police catalane se montre incapable de le retrouver, laissant la famille désemparée