Né en 1938 à Sauvagnas dans une famille rurale de la région agenaise , Roger Cavalié débute sa carrière dans l’Education Nationale en Lot-et-Garonne et, après bien des séjours lointains (il exerce durant 8 ans en coopération en Algérie, 3 ans aux îles Loyauté en Nouvelle-Calédonie, un an à Tadjoura en Territoire Français des Afars et des Issas et 2 ans à Djibouti.) , c’est dans le Tarn-et-Garonne qu’il la termine.                                                     Il publie                                                                                            – -en 2013 « Le vieux Cartable », prix du roman au salon du livre de Mazamet et premier prix de la ville de Figeac au salon littéraire : En 1950, Julien veut devenir instituteur et intègre le cours complémentaire pour préparer le concours d’entrée à l’Ecole normale. Faute d’internat, il vit chez Joséphine, dans une pension de famille fréquentée par de drôles de personnages.                         – en 2015 « Julien l’insoumis » : Dans la France de la seconde moitié du XXe siècle, Julien Delsol, 18 ans, entre à l’Ecole normale, en vue de devenir instituteur. Surnommé le Primitif pour son caractère bien trempé, il accumule les colles et refuse de se soumettre au bizutage.                                                                –    -en 2018 « L’école des chagrins » : Dans la France des années 1960, Julien est nommé pour sa première rentrée scolaire à Cours, village situé près de la ferme familiale.